Patrimoine

Hiers-Brouage

Au 12ème siècle, Brouage fut le premier grenier à sel d’Europe et le plus grand port de l’Atlantique. Une citadelle en étoile de 2 500 mètres ponctuée d’une vingtaine d’échauguettes, défendait ce territoire où les salines environnantes font la richesse de la région.

Les conflits et l’envasement du havre de Brouage entraîneront son déclin. La mer s’est retirée laissant au fil du temps un paysage de pâtures et de bassins ostréicoles.

Brouage, ancienne place européenne du commerce du sel, devenue place militaire, est classé Grand Site National en 1989.

Brouage, ancienne place européenne du commerce du sel, devenue place militaire, est classé Grand Site National en 1989.

 Brouage, haut lieu de mémoire et d’histoire, représente également un milieu écologique très diversifié où les activités se développent entre terre et mer. On peut y observer plus de 150 espèces d’oiseaux différents dont l’emblème est devenu la cigogne blanche qui niche maintenant dans la région. La commune voisine de Moeze accueille une réserve naturelle nationale qui représente une halte privilégiée pour les oiseaux migrateurs.

Ile Madame et Port des Barques


L’Ile Madame, la plus petite des îles charentaises, entre île et presqu’île, offre à marée basse un immense estran où se détache à l’horizon, tel un vaisseau de pierre, le Fort Boyard.

Accessible à pied à marée basse par un passage naturel de sable et de galets, baptisé « la passe aux bœufs », elle se prolonge par un autre passage : c’est là que nombre d’ostréiculteurs y installent les collecteurs qui viendront capter le naissain pour donner les futures huîtres.

Carrelet devant l Ile Madame

Carrelet devant l’Ile Madame

L’île Madame est rattachée à  la station balnéaire de Port-des-Barques, commune qui a su garder son caractère de village ostréicole que l’on peut découvrir en parcourant ses ruelles. L’écomusée de la presqu’île de Port-des-Barques installé en bordure de Charente au cœur d’un site ostréicole en activité, propose la découverte de la culture des huîtres de notre région et son environnement à travers des expositions et une visite sur site. Il propose également des visites du Fort de l’île Madame.

l’Estuaire de la Charente et Rochefort


L’Estuaire de la Charente, lieu d’histoire est également un grand site naturel. L’eau douce se mélange à l’eau salée permettant le développement d’un grand écosystème. A la périphérie, les marais aujourd’hui transformés en praires naturelles gardent les traces des anciens marais salants qui ont fait la richesse de cette région.

 En suivant les méandres de la Charente, on atteint la ville de Rochefort.

Rochefort, ville créée sous Louis XIV, en 1666 pour accueillir l’arsenal maritime, dont on peut de nos jours visiter la Corderie Royale, bâtiment construit tel un radeau de pierre en bordure de Charente.

IMG_7955

Pendant 18 années, Rochefort a accueilli le chantier de reconstruction de la frégate de l’Hermione qui a effectué son voyage en Amérique en avril 2015. A la fin de l’été elle a retrouvé son port d’attache à Rochefort et peut à nouveau accueillir les visiteurs.

hermione face

La  Réserve naturelle de Moëze-Oléron

Aux abords du marais de Brouage, la réserve vous accueille en parcours libre ou visite guidée.

Aux abords du marais de Brouage, la réserve vous accueille en parcours libre ou visite guidée.

Site national d’accueil des oiseaux d’eau sur une voie de migration, la Réserve naturelle de Moëze-Oléron est l’endroit idéal pour observer la nature : maison de site, observatoires et sentiers de découverte vous seront proposés en visite libre ou guidée.

La plage de Saint-Froult

Idéale pour une baignade en famille, la petite plage de Saint-Froult se découvre entre Port des Barques et l’accès à Réserve naturelle de Moëze-Oléron.

 

Les commentaires sont fermés